Blockchain is empowering the future of insurance — TechCrunch

Every segment of insurance is under competition by entrepreneurs touting new ways to underprice risk, creating new types of premiums and servicing consumers in a tightly regulated on-demand economy. While most startups attempting to gain traction in the insurance market fall under incremental innovation, Blockchain for insurance could be characterized as disruptive. Read More

via Blockchain is empowering the future of insurance — TechCrunch

L’indispensable accéleration de l’innovation

 

Les 3 prochaines années s’annoncent cruciales pour les entreprises qui souhaitent tirer leur épingle du jeu et devenir des leaders dans un monde irremédiablement digital. Déjà cette année on remarque que plusieurs grandes entreprises (hors TI) sont devenues des accélérateurs d’innovations. Des capitaux sont massivement mobiliser non plus pour réagir aux perturbations technologiques, mais bien pour les provoquer et prendre la tête dans la course aux innovations. Les changements technologiques s’accélèrent et il devient difficile de prévoir ce à quoi ressemblera le marché dans 3 ans et d’anticiper les adaptations qui seront entreprises dans les différentes industries. Quelques grandes tendances ressortent toute de même.

6 TENDANCES DOMINANTES 

Dans son dernier rapport Accenture identifiait 6 des tendances technologiques auquel l’ensembles des secteurs industriels devraient être soumis d’ici 2018.

  • L’arrivée de la réalité augmentée 
  • L’émergence des entreprises-projets
  • Le développement des chaînes logistiques de données
  • L’intégration des procédés d’impression 3D
  • L’expansion du marché des applications
  • Le développement de la résilience structurelle

Si les grandes orientations semblent bien tracées, il reste que plusieurs incertitudes demeurent, notamment en ce qui concernent les impacts réels de ces tendances sur le marché. Par exemple, il est difficile de savoir à quel point les imprimantes 3D permettront de démocratiser la production à court ou moyen terme. Il a fallu plus d’une dizaine d’année avant qu’internet et les médias sociaux transforment l’industrie. Peut-on penser que d’ici 5 ans il sera possible à chacun de produire l’essentiel des biens de consommation à la maison.  La marge entre l’industrie manuficaturière et celle des services s’amincie en même temps qu’un transfert de valeur semble s’effectuer vers la production d’objets issus de la réalité augmentée. Il ne fait aucun doute que le potentiel de croissance se trouvent maintenant au niveau de la créativité des entreprises elles-mêmes et plus particulièrement dans la vision des équipes de direction et des gestionnaires d’innovations.

6 APPROCHES GAGNANTES

Les transformations qui s’amènent vont réduire davantage les distances avec les clients. Les adaptations sont envisagées surtout dans la façon d’entrer en relation et d’en apprendre sur les consommateurs. Les modèles d’affaires, les produits et services vont subir aussi de profondements changements. Le management de l’innovation devient par le fait même indispensable au niveau marketing.

Malgré cela, un rapport récent du Harvard Business Review fait voir qu’à peine 20% des gestionnaires en innovation sont considérés comment des partenaires de confiances et 16% comme des forces de changements par les conseils de direction. Aussi, selon ce rapport les entreprises font l’usage d’accélérateurs d’innovations et partagent entre elle au moins 6 caractéristiques communes:

  • Une équipe de direction engagée dans le développement d’innovation technologiques.
  • Valoriser la vitesse sur la perfection avec un minimum de bureaucratie  dans la gestion des innovations. 
  • Favoriser la diversité des points de vues, des expériences, ainsi que la fluidité des collaborations et l’auto-gestion. 
  • Impliquer de manière significative les gestionnaires en innovations au niveau stratégique.
  • Intégrer les départements de TI dans la planification d’innovation. 
  • Investir et récompenser davantage pour l’innovation.

Les études suggèrent que les organisations engagées envers l’innovation en TI ont plus de chance de réussir à s’adapter dans les domaines clés, à comprendre leur clients et à développer de nouveaux modèles d’affaires, produits et services. On peut penser à la commercialisation d’initiatives internes en TI. Les gestionnaires en innovation ont un mandat clair parmi l’équipe de direction: Innover dans un monde en profond changement. Ils seront appeler à faire le design d’organisations ouvertes, agiles, orientées vers le client et créatrice de nouvelles valeurs.

L’avenir s’annonce prometteur pour des entreprises comme red hat, leader mondial dans la gestion d’innovation et la promotion de technologies open source. Pour terminer voici 4 façons de repenser le rôle des gestionnaires d’innovation selon the enterprisers project.